Catégories ; Actualités, Notre produit

10 astuces pour créer du contenu accessible à tous dans itslearning


Posted on

Cartoon image demonstrating accessibility

Frøydis Hamre, Cheffe de Produit, itslearning

La crise sanitaire telle que nous la connaissons a poussé le monde de l’éducation à plonger dans la sphère numérique à une vitesse sans précédent et le point clé se trouve désormais dans la création de contenu accessible et inclusif.

Certes beaucoup d’enseignants-formateurs et d’établissements avaient déjà ne certaine expérience du numérique au travers, par exemple, de l’animation de blogs, de wikis, de l’usage d’applications ou bien de la lecture de vidéos dans le cadre de classes inversées, comme le recours à des outils de communication…

Mais soudainement, lors de l’année écoulée, tout cela ne relevait plus que d’un choix personnel. En effet, avec le déclenchement de la crise sanitaire, on peut en quelque sorte dire que le passage au numérique a finalement été vécu pour certain comme une contrainte. Malgré cela, les enseignants-formateurs du monde entier ont relevé le défi d’assurer la continuité pédagogique à distance. Et ce n’est pas tout : avec ces nouveaux outils et ces nouvelles méthodes, ce sont des nouveaux défis qui ont émergé.

Les résultats d’un sondage mené par la commission européenne entre juin et septembre 2020 indiquent que :

  • Plus de 95% des répondants (citoyens, institutions, organisations des secteurs public et privé) considèrent que la crise du COVID-19 marque un tournant majeur dans la façon dont la technologie est utilisée au sein de l’éducation et de la formation.
  • Les répondants affirment que les ressources et le contenu d’enseignement et d’apprentissage en ligne doivent être plus pertinents, plus interactifs et plus faciles à utiliser. (Source : icde.org)

Par ailleurs, le plan d’action européen pour l’éducation numérique lancera dès l’année prochaine, une initiative dont l’objectif est de favoriser une éducation numérique de qualité, inclusive et accessible. Conformément à ce plan, les enseignants-formateurs de toute l’Europe doivent maintenant penser à se former sur le plan du numérique pour être à même de concevoir et dispenser un apprentissage, un enseignement et une évaluation inclusifs.

L’accessibilité- essentielle à certain, un plus pour tous

Un environnement numérique de travail (ENT ou LMS) fiable et de qualité doit disposer de ressources de qualité centrées sur l’apprenant, de fonctionnalités et d’outils intuitifs hébergés sur une plateforme sécurisée et conforme au RGDP. De plus, cette plateforme d’apprentissage doit être accessible à tous les apprenants sans exception.

Le consortium WAI (Web Accessibility Initiative en anglais) a élaboré un cadre afin d’assurer un contenu numérique accessible appelé WCAG, acronyme anglais pour signifier les lignes directrices à suivre en vue d’offrir un contenu digital accessible pour tous sur le Web. Ces directives décrivent comment les outils digitaux doivent agir afin de permettre l’accès à tout un chacun et elles sont adoptées à la fois par le WAD (Web Accessibility Directive) ainsi que par la loi américaine sur l’adaptation (Section 508).

Ainsi le WCAG fonde la création de contenus sur 4 grands principes :

  • La perceptibilité
  • La mise en œuvre opérationnelle
  • La compréhension par l’utilisateur
  • La solidité et robustesse

Pour faciliter le repérage dans le niveau d’accessibilité d’un contenu proposé, le WCAG a créé 3 critères distincts : A, AA et AAA.

Les ENT et LMS tel qu’itslearning et les contenus que vous, enseignants et formateurs, y élaborez doivent répondre au niveau A et AA.

Astuces pour créer du contenu inclusif et accessible dans itslearning

Créer du contenu dans itslearning signifie principalement ajouter des ressources à ses espaces de travail. Les contenus sont déjà établis. Il convient alors de se centrer sur les éléments élaborés dans l’éditeur de texte riche.

Les directives WCAG soulignent la nécessité de mettre l’accent sur la régularité et l’uniformité des contenus. Gardez cela à l’esprit notamment lorsque vous concevez vos cours dans itslearning. Par exemple, si tous les enseignants-formateurs utilisaient une structure similaire ou partageaient des plans construits sur les mêmes bases, les apprenants se repèreraient et accèderaient de façon plus facile et plus sûre. Et ce, dans n’importe quel espace. Nous vous recommandons par exemple d’échanger au sein de votre établissement ou organisation pour définir une stratégie de nommage des espaces, des dossiers, des fichiers ou autres.

Travailler avec les fonctionnalités de l’éditeur de texte riche

If you want your content to be as accessible as possible, use plain text – however, you can still work using the rich text editor.

Si vous souhaitez que votre contenu soit le plus accessible possible, utilisez du texte brut. Vous pouvez cependant utiliser l’éditeur de texte riche pour la mise en forme.

Voici 10 recommandations des plus utiles :

  1. Restez simple. Un langage simple aide tout le monde à comprendre ce que vous essayez de dire. Évitez alors le jargon ou les longues phrases complexes.
  2. Ne copiez pas de texte formaté dans l’éditeur. Si vous souhaitez saisir du texte d’une autre source comme Word, utilisez les options « Coller de Word » ou mieux encore : « Coller en texte brut ». Cela supprimera tout formatage et HTML cachés de votre texte.
  3. copier/coller au format Word

  4. Les couleurs peuvent poser problème. Assurez-vous que le contraste du texte sur le fond est assez prononcé et que la couleur n’est pas le seul élément qui fasse sens dans votre production. Vous pouvez utiliser un vérificateur de contraste de couleur tel que WebAIM.
  5. Vous souhaitez dresser une liste ? Utilisez une puce. Ne vous contentez pas seulement de mettre un astérisque ou un numéro devant le texte, mais utilisez les boutons dédiés à ce format.
  6. ajouter une liste à puce

  7. Les liens sont très souvent utilisés dans l’enseignement en ligne. Assurez-vous que le texte du lien décrit les contenus auquel il renvoie plutôt que son URL. Si le lien pointe vers un document, il convient de mettre le type de document entre parenthèses à la fin du texte de lien. Voici quelques exemples à méditer :
  8. Exemples

  9. Utilisez du texte de remplacement lorsque vous insérez des images pour aider les malvoyants. Cela peut être réalisé depuis l’éditeur de texte riche en faisant un clic droit sur l’image et en sélectionnant les ‘Propriétés d’image’. Si l’image est superflue, envisagez de la supprimer plutôt, car notre éditeur n’a actuellement pas la possibilité de l’identifier comme une image « décorative » censée agrémenter le look de votre production.
  10.  
    comment ajouter du texte de remplacement

  11. Les vidéos ont besoin de sous-titres ou de texte de remplacement. Vous pouvez sous-titrer vos vidéos avec divers outils tels que Camtasia ou directement sur YouTube, puis intégrer la vidéo comme ressource dans itslearning. Nous vous recommandons d’ajouter un texte de remplacement ou une transcription. Cela facilite à tous l’accès au contenu d’une vidéo.
  12. Même approche avec du contenu audio. Ce dernier doit être disponible sous forme de texte. Donc si vous enregistrez de l’audio, n’oubliez pas d’inclure également une version/transcription de texte.
  13. Les tableaux sont un sujet sensible et doivent être évités si possible. Si vous utilisez des tableaux, n’oubliez pas d’ajouter des titres de lignes et de colonnes ainsi qu’une légende pour apporter des éléments d’informations et de contexte. Cela peut être fait quand vous créez un tableau dans l’éditeur. Il existe aussi la possibilité de rédiger un résumé du contenu du tableau.
  14. Comme beaucoup d’entre vous le savent, il est également possible d’intégrer des applications tierces via LTI dans sa plateforme itslearning. Nous vous recommandons de tester le niveau d’accessibilité avant usage, car nous ne pouvons le contrôler puisqu’il s’agit d’applications externes.

L’application mobile itslearning

Notre application mobile a bénéficié d’une refonte totale en 2016 et a depuis connu de continuelles améliorations. L’application est donc assez moderne et son architecture globale est conforme à la norme WCAG 2.1 au niveau du A/AA. Les fonctionnalités actuelles d’itslearning telles que Devoirs jouissent d’une accessibilité accrue lorsque l’utilisateur passe par le navigateur.

Le lecteur immersif

Le lecteur immersif de Microsoft est un autre outil utile qui aide, entre autres, les apprenants éprouvant des difficultés d’apprentissage liées par exemple la dyslexie ou au développement de compétences en lecture grâce à des fonctionnalités comme Line FOcus et Picture Dictionary. Pour l’heure, au sein d’itslearning, le lecteur immersif est accessible depuis :

  • Les actualités (en permettant la lecture des publications)
  • Les devoirs (en permettant la lecture du champ de description)
  • Les remarques (en permettant la lecture du contenu texte)

Il est également disponible dans les documents Word intégrés dans itslearning. Le lecteur immersif affiche le contenu du texte dans une interface spécifique. Il fournit des outils pour formater le texte selon les préférences de l’utilisateur et contient même un dictionnaire d’images pour aider à expliquer les mots que l’apprenant ne comprend pas. Il y a également une fonction de lecture à haute voix tout comme une option de traduction.
Vous pouvez en savoir plus sur le lecteur immersif dans ce lien (en anglais)

animer sa communauté virtuelle

Webinaire : Animer une communauté en ligne


Articles récents