Catégories ; Actualités

Pourquoi le RGPD ?


Posted on

Si vous suivez assidûment les actualités du monde de la technologie et de l’entreprise, difficile d’avoir loupé la date d’entrée en vigueur du RGPD. Il est d’ailleurs très probable que que vous vous posiez la question suivante : le RGPD est-il un changement aussi radical qu’on puisse le penser ?
 
Rassurez-vous… ou pas, la réponse est non.

Le RGPD est basé sur les mêmes principes que ceux de la reglementation actuelle. Vous retrouverez ces derniers dans les articles 7 et 8 de la charte européenne des droits fondamentaux. Plus précisemment, il reprend l’actuelle directive sur la protection des données ainsi que plusieurs éléments issus de réglementations locales propres aux états membres de l’UE.

Finalement, pourquoi l’Union Européenne a-t-elle décidé de créer cette nouvelle reglementation ? Cela tient principalement en deux points :
 

1. Le RGPD est censé renforcer les droits des utilisateurs

Nous sommes aujourd’hui dans une ère où les données personnelles représentent une réelle valeur voire une monnaie pour certains. Quelques-unes des plus grosses entreprises IT génèrent la majeure partie de leurs revenus exclusivement grâce à vos données personnelles. Et elles le font de plus en plus intelligement… Les motivations (principalement financières) qui poussent à violer la liberté fondamentale de la confidentialité des données sont nombreuses, et le problème est que la réglementation actuelle accuse le coup. Voilà pourquoi le RGPD vise à renforcer le droit des utilisateurs et permettra aux autorités concernées de sanctionner de lourdes amendes les entreprises tentées de générer illégalement des revenus grâce à vos données.

2. Un marché numérique unique

A la base, l’Union Européenne est un marché unique. Qui pour fonctionner efficacement assure la libre circulation des marchandises, des capitaux, des services et des travailleurs. Les entreprises membres de l’union doivent également concourrir selon les mêmes termes et conditions afin d’assurer une équité totale.

Comme nous pouvons en attester, dès lors que des données personnelles sont impliquées, il devient difficile de proposer ses services hors frontières. Ce phénomène est principalement à mettre au crédit des états membres et des lois locales (bien que toutes basées sur les mêmes directives européennes) mises en place qui génèrent pas mal d’obstacles. Avec le RGPD, l’UE souhaite uniformiser tout cela par la création d’un marché numérique unique, avec la libre circulation des données personnelles. Bien-sûr cela ne sera possible que si tous les pays suivent les mêmes règles, autrement dit le RGPD… Une volonté clairement écrite dans l’article 1.3 du RGPD et que vous trouverez la traduction ci-dessous :

La libre circulation des données à caractère personnel au sein de l’UE ne doit être ni limitée ni prohibée pour des raisons liées au traitement des données de personnes physiques.

Finalement, seul le temps nous dira si le RGPD sera efficace. D’une part afin de renforcer les droits des utilisateurs et d’autre part afin de créer un marché numérique unique.
Cependant, vos données personnelles ont une valeur suffisamment importante pour que certaines entreprises soit prêtes à faire face aux autorités européennes. De leur côté, les gouvernements continueront de chercher (et de trouver) d’autres moyens de bloquer la circulation des données personnelles dans certaines zones. Pour les partisans du marché intérieur européen, ou pour les activistes de la confidentialité des données, le combat commmencera le 25 mai.

Retrouvez l’intégralité de notre plan d’action sur notre FAQ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *